Vos questions sont
entre de bonnes mains

/

Radiateur

/

Accueil

Radiateur, le guide pratique

Radiateur, le guide pratique

Les progrès techniques rendent les radiateurs de plus en plus efficaces et économes en énergie. Votre choix est donc plus riche, mais plus compliqué !

Ce site va vous aider, en toute indépendance et avec des mots simples, à mieux comprendre pour bien choisir...


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
gilles weber

fabricant de mortiers : sol, carrelage, enduits... | conseiller weber

Expert

azzedine helal

assistant chef de projets | reims habitat champagne ardenne

Expert

cathy b.

fresquiste

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.


Radiateur, l'essentiel

La page ci-dessous vous donne un aperçu des chapitres et messages principaux abordés dans notre guide, pour en savoir plus cliquez sur les liens de votre choix.

Faire le point

Avant de vous lancer dans l'achat d'un radiateur, les bonnes questions à vous poser : quelle source d'énergie je veux utiliser ? Vous pouvez opter pour la chaudière dite « à combustion » (gaz, bois ou fioul), un radiateur électrique ou une « version écolo » (pompe à chaleur, solaire, etc). Quelle installation me convient ? Suivant l'énergie que vous souhaitez utiliser, vous avez le choix entre un radiateur à eau chaude ou électrique, un chauffage au sol ou au plafond.

Radiateur à eau chaude Acova

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Plutôt radiateur électrique ...

On trouve sur le marché 8 types de radiateurs électriques différents. Quelques pistes pour s'y retrouver :

  • Convecteur : c'est le moins cher des radiateurs électriques. Il chauffe rapidement, mais sa chaleur reste locale.
  • Radiant  : la résistance chauffe une grande plaque qui diffuse à son tour la chaleur par rayonnement de façon homogène.
  • A accumulation : il diffère la production de chaleur et sa restitution. Résultat : des économies d'énergie. Son prix assez élevé.
  • A chaleur douce : ce système dispose d'une seconde résistance à l'arrière de l'appareil. Cher, il offre aussi un plus grand confort qu'un radiant.
  • A inertie : il chauffe longtemps, de manière constante et continue à chauffer, même éteint. Il empêche des variations brutales de température mais son prix est élevé.
  • Soufflant céramique :  léger et mobile, il fonctionne comme un ventilateur qui envoie de l'air chaud et chauffe rapidement.
  • Bain d'huile : il reproduit le fonctionnement d'un radiateur de chauffage central classique. Sa chaleur est constante mais il est volumineux et parfois très lourd.
  • Infrarouge : permet de produire de la chaleur grâce aux rayons infrarouges longs qui chauffent les corps et les objets au lieu de l'air.
  • Halogene : la traditionnelle résistance des appareils de chauffage est remplacée par une lampe halogène spéciale. Il chauffe par rayonnement quasi instantanément mais dans un espace restreint autour de l'appareil.

Et la puissance ? Il est important de bien évaluer la puissance nécessaire de votre radiateur, au risque de le faire fonctionner en surrégime, ou d'avoir acheté un matériel surdimensionné.

Côté installation, l'idéal est de placer le radiateur près des sources d'air froid (fenêtres, portes). Pour le branchement, la norme NF C 15-100 interdit de brancher directement les radiateurs sur le secteur (dérivation).

... ou radiateur à eau chaude ?

Utilisable dans les systèmes de chauffage à combustion (chaudière gaz, bois ou fuel), avec une pompe à chaleur ou un chauffage solaire, les radiateurs existent en trois matériaux :

  • Fonte : plus lourd, le radiateur continue à chauffer même éteint.
  • Acier : esthétique, il monte et descend vite en température.
  • Fonte d'aluminium : simple à utiliser, mais avec un risque de corrosion.

Le radiateur basse température : l'eau circule à 45-50°C en moyenne, au lieu des 70-90°C habituels pour un radiateur classique. Économique, il est souvent moins esthétique.

Cas particuliers : chauffage au sol, au plafond, radiateur réversible, etc.

Le chauffage au sol est compatible avec un chauffage électrique, un chauffage par combustion ou une pompe à chaleur. Le chauffage au plafond, en France, n'existe qu'en mode électrique. Le mur chauffant, encore méconnu, il fonctionne grâce à un réseau de tuyaux intégré dans le mur. Le radiateur sèche serviette est électrique, à eau chaude ou mixte. La plinthe chauffante, moins utilisée en France, elle permet pourtant d'allier inertie, convection et rayonnement. Le convecteur au sol est encastré dans le sol, et particulièrement adapté devant les baies vitrées et porte-fenêtres. Le poêle est une alternative très sérieuse au radiateur électrique d'appoint.

Eco prêt

L'éco prêt est un prêt écologique destiné aux travaux d'économie d'énergie dans l'immobilier. Il met en œuvre deux principales mesures : l'éco prêt à taux zéro vise à financer la rénovation thermiques des logements privés. L'éco prêt logement social vise à financer l'amélioration de la performance énergétique des logements sociaux. Vous pouvez ainsi emprunter jusqu'à 30 000 € à taux zéro !

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Merci c'est sympa d'avoir répondu !

Et avec ce guide vous trouverez encore plus d'infos

Saperlipopette ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Ce guide gratuit pourra peut-être vous aider

Diantre ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Demandez directement à nos experts ! C'est gratuit et les réponses seront personnalisées.

Poser une question

Merci c'est sympa d'avoir répondu !

Et avec ce guide vous trouverez encore plus d'infos :

Saperlipopette ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Ce guide gratuit pourra peut-être vous aider :

Diantre ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Demandez directement à nos experts : c'est gratuit et les réponses seront personnalisées.

Poser une question