Sommaire

Réelle innovation, les radiateurs miroirs permettent un vrai confort avec en prime, des économies d'énergie. Retour sur leur principe de fonctionnement, leurs avantages et inconvénients.

Principe de fonctionnement du radiateur miroir

Les radiateurs miroir utilisent la technologie plasma, c’est-à-dire de chauffage à basse température par émission d'ondes infrarouges longues. Ces ondes chauffent directement les objets, le sol, les murs, plafonds et les personnes qui se trouvent dans son rayon d’action (7 à 9 m devant / autour). Contrairement aux convecteurs, ils ne chauffent pas l'air ambiant. 

En résumé, ils transmettent une chaleur similaire à celle des rayons solaires. Dans un radiateur miroir, l’inertie thermique, c’est-à-dire la capacité à stocker la chaleur, est assez faible car elle est fournie par le verre du miroir (généralement entre 4 et 12 mm). 

Par contre, ce matériau permet d’atteindre rapidement la température souhaitée :

  • Il est donc plus indiqué dans les pièces où l’on ne séjourne pas comme la salle de bain ou celles susceptibles d’être moins chauffées comme les chambres.
  • Ils peuvent trouver leur place dans les pièces à vivre, mais en simple complément d'une autre source de chaleur.

Avantages du radiateur miroir

Le radiateur miroir possède de nombreux avantages, à savoir :

  • Chaleur immédiate, douce et homogène : pas de syndrome des « pieds froids ».
  • Sécurité : leur température de surface ne dépasse pas 75°C pour éviter tout risque de brûlure par contact.
  • Confort : l’hygrométrie (taux d’humidité de l’air) est conservée. L’air n’est pas desséché. Assainit les murs, les sols, les plafonds en les chauffant directement et réduit les moisissures.
  • Design : les miroirs chauffants existent sous des dizaines de formes et d’apparences (teintés, à motifs…).
  • Pratique : facile d’installation et ne se couvre pas de buée dans la salle de bain.
  • Anti-allergique : ne brasse pas l'air, ni les poussières.
  • Économe en énergie : consommation moyenne de 75 watts par m² contre plus de 100 watts pour les convecteurs
  • Peut s’installer au plafond, l’un des endroits les plus indiqué pour cibler la chauffe (au-dessus du lit, du canapé, du bureau).

Inconvénients du radiateur miroir

En revanche, il présente en contrepartie quelques inconvénients :

  • Un prix élevé : sa taille dépend de la surface de la pièce. Comptez environ 75 watts par m² au sol, le prix du radiateur tournant autour de 1 € par watt nécessaire. Exemple : si votre salle de bain mesure 10m², il vous faut 750 watts pour la chauffer. Le miroir vous coûtera autour de 750 €. À noter, il existe des modèles de 300 W à 1 500 W.
  • Risque de casse : les miroirs sont souvent en verre de sécurité, en cas de choc, il peut se casser mais n’explose pas en morceaux. Le matériau étant très fin, il est sensible aux impacts et éclats.
  • Ne doit pas être couvert : pour servir de sèche serviette, il faut lui ajouter un accessoire spécifique.
  • Capacité quasi nulle de stocker l’énergie : une fois éteint il ne vous restituera que très peu de chaleur. 
  • Fonctionne mal dans les pièces sur des revêtements réfléchissants comme du carrelage blanc brillant (attention aux salles de bain), et sur des surfaces vitrées (face à une fenêtre ou dans une véranda).
  • Hauteur minimale requise de 1,20 m de hauteur pour le fixer dans la chambre d’un jeune enfant. 
  • Doit être installé dans un espace dégagé : ne pas entraver la diffusion de chaleur en disposant un obstacle devant lui.

Pour aller plus loin :

Radiateur

Radiateur : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de radiateurs
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Types de radiateurs

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider