Sommaire

Le radiateur à inertie vertical se décline en différentes largeurs et hauteurs en fonction de l'espace disponible et de la puissance souhaitée. Accumulant la chaleur pour la restituer de façon homogène, il est également appelé « radiateur à chaleur douce vertical ». Il se décline en version inertie sèche ou fluide, à choisir selon l'isolation de votre habitation et vos habitudes de vie. Sa position verticale en fait à la fois un objet design et un appareil de chauffage efficace et gain de place.

Types de radiateurs à inertie vertical

Le radiateur à inertie vertical présente les mêmes caractéristiques qu'un modèle horizontal et peut être à inertie sèche ou à fluide. Tous deux accumulent la chaleur dans le cœur de chauffe pour la restituer ensuite par rayonnement via le corps de chauffe. Mais tous deux ne chauffent pas de la même manière et offrent des performances énergétiques différentes.

Radiateur à inertie sèche vertical

Avec le radiateur à inertie sèche vertical, les résistances électriques destinées à réchauffer l'air sont intégrées dans un cœur de chauffe en matériau réfractaire (fonte, aluminium, céramique, brique, stéatite, etc.).

Avec un temps de chauffe assez rapide, le radiateur à inertie sèche vertical restitue longtemps et régulièrement la chaleur.

Radiateur à inertie fluide vertical

Avec le radiateur à inertie fluide vertical, les résistances électriques sont plongées dans un fluide caloporteur – de l'huile (végétale ou minérale) ou du glycol (un dérivé du pétrole) – circulant dans les différents éléments de l'appareil et chargé de diffuser la chaleur.

Plus léger et moins cher à l'achat qu'un modèle à inertie sèche, il monte vite en température, mais la capacité du fluide caloporteur à stocker la chaleur est moindre que celle d'un matériau réfractaire.

Il existe également un risque de fuite du fluide caloporteur au niveau des joints ou des soudures d'assemblage, risque causé par le vieillissement de l'appareil.

Lire l'article Ooreka

Avantages et inconvénients du radiateur à inertie vertical

Les avantages du radiateur à inertie vertical sont nombreux.

Il monte vite en température, n'assèche pas l'air et ne déplace pas de poussières.

Alors qu'avec un radiateur classique, la température commence à baisser dès l'appareil éteint, le radiateur à inertie vertical a accumulé suffisamment de chaleur pour la restituer et maintenir une température stable un long moment après son extinction. Il est donc plus économique, puisqu'il ne consomme alors pas d'électricité. Il permet ainsi de réaliser jusqu'à 45 % d'économies d'électricité par rapport à un convecteur électrique classique.

Vertical, le radiateur à inertie offre souvent une grande surface de façade. Et plus celle-ci est importante, plus la quantité de chaleur emmagasinée par inertie est importante également.

Permettant un gain de place, certains modèles sont même prévus pour se glisser dans un angle.

Le radiateur à inertie vertical se décline également en de nombreux aspects pour devenir véritable objet de design (effets tableaux, formes géométriques, etc.).

Lire l'article Ooreka

Choix d'un radiateur à inertie vertical

Dimensions et puissance

La taille d'un radiateur à inertie vertical varie en moyenne de 20 à plus de 80 cm de largeur pour 85 cm à plus de 2 mètres de hauteur, des dimensions à choisir en fonction du volume à chauffer, mais aussi de l'espace disponible.

Comptez en moyenne 100 Watts par m², à moduler bien sûr en fonction de l'isolation de votre habitation, des surfaces vitrées, etc.

Vous trouverez facilement des calculateurs de puissance précis sur internet.

Optez de préférence pour des modèles dotés d'une régulation ou d'une programmation, afin d'optimiser la consommation électrique de vos radiateurs à inertie vertical.

Installation

L'installation d'un radiateur à inertie vertical est simplifiée puisqu'il suffit de le brancher à une prise électrique.

Veillez cependant à prendre en compte son poids et le matériau du mur porteur afin de choisir des fixations adaptées.

Lire l'article Ooreka

Prix du radiateur à inertie vertical

Le prix d'un radiateur à inertie vertical dépend de ses caractéristiques : type, rendement, puissance, matériaux, dimensions, fabricant, etc. 

  • Pour un radiateur à inertie sèche vertical, comptez en moyenne de 600 à 2 000 €.
  • Pour un radiateur à inertie fluide vertical, comptez en moyenne de 400 à 1 000 €.

Vous trouverez des radiateurs à inertie vertical dans les magasins de bricolage, dans les enseignes spécialisées et sur internet.

Radiateur

Radiateur : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de radiateurs
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Types de radiateurs

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider