Sommaire

Le radiateur à accumulation fait partie de la grande famille des radiateurs électriques : ils y côtoient les radiateurs soufflants en céramique, à bain d'huile, convecteur, radiant, à chaleur douce, à inertie, infrarouge et halogène. Pourtant, son fonctionnement présente une réelle particularité par rapport aux autres radiateurs électriques, et pour une apparence quasi-identique.

Fonctionnement du radiateur à accumulation

Le principe des radiateurs à accumulation est de différer la production de chaleur de sa restitution dans l’air ambiant :

  • La chaleur est produite par des résistances électriques pendant les heures dites « creuses », ce qui permet de profiter de tarifs avantageux proposés par certains distributeurs d'électricité.
  • La chaleur est stockée à l’intérieur d’un bloc accumulateur composé de briques ou autres matériaux réfractaires, en stéatite ou en fonte.
  • Elle est ensuite diffusée progressivement en pleine journée par rayonnement.
  • Un ventilateur permet d'accélérer au besoin la diffusion de la chaleur.
  • Il dispose d'un thermostat pour réguler la diffusion de chaleur et permettre sa libération en fonction de vos besoins.
  • La production d’eau chaude par le radiateur à accumulation peut être déclenchée hors période heures creuses en cas d’une baisse importante de la température.
Radiateur à accumulation

Avantages du radiateur à accumulation

Hormis les économies importantes d’énergie de par son fonctionnement en heures creuses (les tarifs heures creuses sont inférieurs de presque 40 % aux tarifs heures pleines), le chauffage à accumulation possède d’autres avantages :

  • Le radiateur à accumulation permet une montée rapide de la température dans la pièce où il est installé (lorsqu’il est chargé).
  • Le procédé par rayonnement apporte une chaleur douce et agréable puisqu'il chauffe les murs, les objets et les corps, et non l'air.

Inconvénients des radiateurs à accumulation

Ce chauffage à accumulation présente tout de même quelques inconvénients :

  • La mise en chauffe est un peu lente : une fois le stock de chaleur épuisé, il faut attendre que les briques réfractaires se rechargent pour pouvoir à nouveau disposer de chaleur.
  • Un radiateur à accumulation est un appareil plus volumineux et plus lourd, qui peut parfois se montrer trop encombrant. Pensez dans une grande pièce à installer deux radiateurs accumulation de petite taille plutôt qu’un seul plus imposant.
  • Il est obligatoire de disposer d’un abonnement heures creuses. Notez que pour que la tarification heures pleines/heures creuses s'applique réellement, il ne suffit pas de modifier son abonnement : l'intervention d'un technicien chez vous est nécessaire.

Prix d'un radiateur a accumulation

L'investissement initial est important : de 750 à 2 000 € l'appareil.

Radiateur

Radiateur : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de radiateurs
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Types de radiateurs

Sommaire