Radiateur a inertie

Écrit par les experts Ooreka

Simplicité de l'électrique, confort du chauffage central et économie d'énergies caractérisent le radiateur à inertie.

Il appartient à la famille des radiateurs électriques au même titre que les radiateurs soufflants en céramique, à bain d'huile, convecteur, radiant et infrarouge et halogène.

Radiateur à inertie fluide Acova

Fonctionnement du radiateur à inertie

Pour son fonctionnement, le radiateur à inertie exploite la capacité d'inertie d'un matériau solide ou liquide. Il existe plusieurs types de radiateur à inertie :

  • Les radiateurs à inertie sèche : les résistances électriques du radiateur chauffent un matériau capable d'accumuler la chaleur, soit un bloc en fonte, soit un matériau réfractaire comme la stéatite, la brique haute densité dite brique réfractaire, la céramique, le granit, la pierre de lave. Avec un temps de chauffe assez rapide, le radiateur à inertie sèche vertical restitue longtemps et régulièrement la chaleur.
  • Les radiateurs à inertie fluide : la résistance chauffe un liquide caloporteur, de l'huile (végétale ou minérale) ou du glycol (un dérivé du pétrole), qui tourne en circuit fermé dans l'appareil.

Le radiateur à inertie, quel qu'il soit, possède donc la capacité de stocker, puis, une fois éteint, de restituer lentement la chaleur par rayonnement, jusqu'à se comporter pour certains comme un point chaud permanent et stable. Plus la surface de la façade est importante, plus l'inertie du radiateur est élevée, plus la quantité de chaleur emmagasinée est grande.

Le radiateur à inertie chauffe à 30 % par convection et à 70 % par rayonnement.

Vous les trouverez aussi sous le  nom de « chauffage central électrique ». Car ces radiateurs ont pour vocation à réunir la simplicité de l'électrique et le confort du chauffage central au gaz dans une moindre consommation d'énergies.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Avantages du radiateur à inertie : le meilleur confort !

Les radiateurs à inertie possèdent tous les avantages suivants :

  • Forte inertie dépendant du matériau réfractaire, mais aussi de la surface de la façade en contact avec l'air.
  • Confort thermique :
    • montée relativement rapide en chaleur ;
    • absence de variation brutale des températures ;
    • chaleur homogène et continue : pas de sensation de pieds froids.
  • Économique : le radiateur à inertie continue de diffuser de la chaleur même éteint.
  • Sain : le chauffage par rayonnement n'assèche pas l'air et ne déplace pas de poussières.
  • Intelligent : les radiateurs à inertie sont équipés d'un thermostat, d'une régulation ou d'une programmation, parfois même d'un détecteur de présence, permettant de réguler leur température selon vos besoins en chauffage.
  • Facile d'installation et d'entretien : ne nécessitent aucun circuit de chauffage central et aucun suivi particulier.

Inconvénients du radiateur à inertie

Les radiateurs à inertie possèdent malgré tout quelques inconvénients :

  • Le principe de l'inertie ne convient pas à des pièces réclamant une montée très rapide en température.
  • Son prix à l'achat, un peu plus élevé que celui d'un panneau rayonnant.
  • Plus encombrant et plus lourd qu'un panneau radiant ou un convecteur.

Différence entre radiateur inertie sèche et radiateur inertie fluide

Les radiateurs à inertie ont actuellement le vent en poupe sur le marché des ventes du matériel de chauffage mural.

  • Les radiateurs à inertie sèche présentent l'avantage de ne mettre en œuvre que des matériaux solides, qui plus est naturels. Par contre, les fluides caloporteurs (mélanges beaucoup moins naturels) peuvent parfois être la cause de fuites au niveau des soudures et des joints. Attention également aux bruits de liquide dus à la condensation et à la dilatation.
  • Pourtant, les radiateurs à fluide affichent de meilleures performances thermiques que les radiateurs à inertie sèche, la résistance thermoplongeur optimisant les échanges avec la structure métallique de l'appareil.

Prix du radiateur inertie

Le prix d'achat d'un radiateur à inertie se situe entre 300 et 1 500 €, selon le modèle choisi, les deux types de radiateur à inertie sèche et à fluide affichant très peu de différences.

Bon à savoir : si vous achetez directement votre radiateur à inertie vertical auprès de votre artisan, la TVA passe de 20 % à 10 % si votre logement a plus de 2 ans. Il pourra également vous conseiller sur d'éventuelles réductions d'impôts.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
FT
francis tisserand

expert en rénovation énergétique | sarl Énergie maitrisÉe

Expert

alain maupaste

electricien courant faible/courant fort | eiffage Énergie val de loire

Expert

EB
eric bigot

expert bâtiment

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.


Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !