Pourquoi les radiateurs de l ancienne installation ne sont pas nettoyés 1 par 1.

Question détaillée

Question posée le 30/03/2017 par Jean-yves TANGUY

Bonjour, je viens de faire poser une chaudière neuve et lors de son installation seul un nettoyage du circuit qui est de 1990 a été opéré via les nourrices départ retour. Résultat les circuits de retour (PER) ont été bouchés par les dépôts qui étaient dans les radiateurs aciers . impossible de déboucher donc on me propose gentiment de modifier l installation en aérien par les combles matériaux cuivre pour un surcoût environ 3000€ et bien sur avec des tuyaux apparents dans les pièces. Je me sens pris en otage par l artisan qui ne m offre pas d autre choix exemple changement des conduits PER.

L'artisan était au courant que l installation avait 27 ans que l ancienne chaudière était en fonte et que les radiateurs étaient en acier ce qui a provoqué je pense un phénomène d électrolyse.

Je sollicite votre avis sur ce sujet et vous demande un conseil .

sincères salutations.

Signaler cette question

6 réponses d'expert

Réponse envoyée le 31/03/2017 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour,
Dans un premier temps, il faut essayez de discuter avec l'artisan afin de trouver une solution à l'amiable. Plutôt que de refaire une installation, il faut peut être essayez d'envoyer de l'eau en sens inverse tuyau par tuyau afin de les déboucher.
Proposer lui de le faire vous même si il vous aide en vous préparant du matériel.
Dans un deuxième temps voir avec votre assurance si ils ont un service de juriste et, faire un courrier en recommandé à l'artisan en mentionnant tous les faits et marquer copie juriste

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

3 commentaires

Commentaire posté le 31/03/2017 par Anonyme

je comprends votre réponse , mais vous ne répondez pas sur le fait qu'étant un professionnel en plomberie sanitaire un nettoyage complet y compris radiateurs 1par1 devait être effectué. Et, confirmez vous le phénomène de l électrolyse qu il devrait connaitre dans l 'exercice au quotidien de son mètier.
Remerciements et sincères salutations.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 31/03/2017 par

Bonjour,
Je suis plombier chauffagiste en ossature bois neuves principalement et je travaille en multicouche donc, je ne peux pas vous répondre concernant ce problème d'électrolyse.
Pour le nettoyage complet de l'installation je ne peux donc pas me positionner car, je ne connais pas l'installation.
J'attirai plus votre attention sur le fait de trouver une solution à l'amiable avec l'artisan.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 31/03/2017 par Anonyme

Bonjour,
Installation telle que décrite a savoir: ancienne chaudière corps de chauffe en fonte alimentation par PER 12 pour 8 radiateurs aciers. Installation faite en 1990.
Est il possible que vous sollicitiez un autre expert plus en phase sur le problème que je vous expose.
remerciements et sincères salutations.

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 31/03/2017 par ADS

Je pense que l'électrolyse ne s'applique pas chez vous par le fait de votre installation en PE le plastique élimine tout effet d'électrolyse le chauffagiste pour moi il n'est pas responsables vous devez savoir qu'un circuit en PE un désembouage désembouage ce fait tous les trois ans.
Cordialement, Armand ADS.

Signaler cette réponse
3

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 01/04/2017 par Banzaï

Bonjour Armand
Je ne suis pas d'accord quant à la non responsabilté de l'artisan ... il conçoit que le nettoyage des tuyaux est important ... mais pas celui des radiateurs ... c'est du n'importe quoi chez ce monsieur !
Pour le reste : OK
Cordialement

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 31/03/2017 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour,
il n'y a pas eu d'effet d'electrolyse dans votre cas. Il faut effectivement reprendre ligne par ligne avec un "desemboueur"(c'est une pompe qui envoie alternativement air et eau), et pas un simple rincage à l'eau. C'est le systeme emplyé pour le nettoyage des reseaux de plancher chauffant.
Cordialement

Signaler cette réponse
3

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 01/04/2017 par Banzaï

Bonjour Jean Yves
Votre artisan n'a pas fait correctement son travail et il a un devoir de résultat que vous devez faire respecter !
Il a su appréhender le problème des boues dans les tuyaux ... mais pas dans les radiateurs là où est son lieu de prédilection ... c'est du n'importe quoi !
Donc lettre RAR exigeant de respecter son devoir ou garantie de résultat (1 voire 2 ans je me mélange les pinceaux avec toutes ces garanties) avec copie à votre assurance.
Cordialement

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 02/04/2017 par ELYOTHERM - Energies Lyon Thermique

Bonjour Jean-Yves,

Je lis pas mal de choses sur cette question qui m'interpellent !

Tout d'abord, votre soucis ne vient pas vraiment de la chaudière fonte couplée avec des radiateurs "acier", mais tout simplement de la corrosion de ces derniers surtout si le réseau en PER n'a pas été réalisé avec des tubes comportant une BAO (Barrière Anti-Oxygène) et/ou que l'eau n'a pas été traitée/conditionnée/nettoyée régulièrement. En plus, l'eau n'ayant justement pas grand chose à se mettre sous la dent avec de la tuyauterie PER (l'eau cherchant toujours à dissoudre le minéral), elle se "venge" sur ce qui lui reste, à savoir les radiateurs en acier ! Votre soucis est vraiment un grand classique ...

Pour la question des travaux, il faut analyser les conditions du contrat signé entre les parties. Car il faut bien comprendre que votre plombier n'a pas vraiment de moyen de vérifier le niveau/l'état de corrosion des radiateurs. Donc son devoir de conseils va se limiter à effectivement vous conseiller de nettoyer le réseau (après bien sûr en avoir déterminé la ou les méthodes). Mais vous ne pouvez pas lui reprocher l'état de votre installation de 27 ans et surtout qu'il en prenne l'entière responsabilité en ne remplaçant que votre chaudière ! Surtout que la chimie (l'équilibre) d'une eau de chauffage peut changer à tout instant et que vous auriez du aussi de votre côté entretenir votre réseau (désembouage + inhibiteur) tous les 5 à 10 ans, voir moins ! Quand bien même il aurait nettoyé les radiateurs un par un, vous ne pouvez par exemple lui reprocher par la suite le percement de l'un de ceci ou le colmatage d'une vanne thermostatique ... A nouveau, un professionnel ne peut prendre à sa charge des aspects de l'installation qu'il n'a pas posés ou entretenus, et ce surtout pour une installation de plus de 10 ans ! Il n'a dans ce cas à sa disposition pour le nettoyage d'un ancien circuit qu'un devoir de moyens et non de résultats. Pour prendre un autre exemple simple, c'est comme si vous reprochiez à un installateur de ne pas avoir détecté que votre installation électrique est défectueuse et que donc la chaudière se met en défaut/panne régulièrement à cause de la qualité du courant. C'est un peu la même chose dans votre cas. La chaudière fonctionne certainement très bien, mais c'est le reste de l'installation qui pose problème malgré que l'installateur est tenté de la nettoyer. Mais quoi qu'il fasse, elle reste une "vieille" installation ...

Ainsi, avant de tout changer, peut-être tenter tout d'abord un ultime désembouage chimique avec un désembouant surpuissant (mais là encore attention à la problématique percement des radiateurs). A noter pour information, qu'en se raccordement sur les nourrices avec une machine à désembouer, on peut tout à fait nettoyer radiateur par radiateur, c'est la méthode "classique" dans tous les manuels des machines à désembouer, et ce en les isolant simplement un par un via leur vanne (robinet ou té de réglage) !

Enfin, dans tous les cas, vous pouvez toujours rentrer dans une procédure avec votre assurance avec expertises contradictoires, mais la réponse sera certainement celle que je vous ai donné avant, surtout à nouveau sur des équipements de plus de 10 ans, certainement non entretenus régulièrement (factures à l'appui), et non posé par le professionnel ...

Bien cordialement,
Jean

Signaler cette réponse
3

personnes ont trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 02/04/2017 par Banzaï

BonjourJean
Je suis globalement d'accord avec vous avec une toute petite nuance au sujet du désembouage des radiateurs : s'il a eu conscience des boues dans les tuyaux (?), à minima il aurait dû la mettre en garde sur l'embouage très très probable des radiateurs (votre judicieuse réponse) quitte à lui proposer ce travail dans son devis.
Cordialement et toujours impressionné par la qualité de vos réponses

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 02/04/2017 par ELYOTHERM - Energies Lyon Thermique

Bonjour Jackÿ !

Merci beaucoup pour vos compliments :))

En fait pour répondre à votre remarque, c'est un peu ce que j'ai essayé de dire dans ma réponse (mais pas toujours évident de tout mettre rapidement ;-).

Il faut effectivement analyser le devis : est-ce qu'un désembouage en profondeur (avec machine, etc ...) a aussi été proposé au client ?

Ce qui semble être apparemment le cas vu que Jean-Yves reproche plutôt le fait que le désembouage ait été opéré uniquement via les nourrices départ/retour. Ce qui a nouveau est bien une "bonne" méthode. Peut-être que le produit ou le travail n'a pas été correct/complet mais difficile à prouver et je ne peux donc m'avancer sur ce point !

Aussi comment prouver que d'éventuels problèmes n'étaient déjà pas bien présents avant l'intervention. C'est tout le soucis avec ce type de travaux de maintenance. Nous sommes aussi parfois confrontés à ce type de situation. Il faut savoir qu'en général, le client contacte un professionnel pour un désembouage malheureusement toujours un peu tardivement (il n'a même parfois jamais entendu parler de ce terme ! souvent il appelle cela "désembuage" :-) uniquement lorsqu'il est confronté à un problème sur le réseau, son mainteneur ne l'ayant pas forcément informé avant ! Or les problèmes/dégâts peuvent alors être assez avancés. Nous expliquons/informons alors bien au client que nous ne sommes pas magiciens et que nous allons faire tout notre possible pour déboucher/nettoyer son installation, mais qu'une totale garantie de réussite sur l'ENSEMBLE du réseau est impossible à donner. Celui qui promet cela, soit est un inconscient (bonjour effectivement les problèmes pour lui dans ce cas), où tout simplement un "mauvais" professionnel qui donne ce que veut entendre le client pour avoir l'affaire ... Vous n'imaginez pas ainsi le nombre de clients que nous récupérons après un désembouage douteux à 250 euros !!

Et même lorsque nous arrivons à nettoyer l'ensemble de l'installation, l'état de corrosion était tellement avancé sur certaines parties (avec une eau par exemple particulièrement corrosive pendant plusieurs semaines, voir années, la présence de bactéries sulfato-réductrices, un "mauvais" produit de traitement qui s'est dégradé, etc ...), que les clients ne comprennent pas pourquoi après un désembouage ils sont parfois confrontés de nouveau rapidement aux mêmes problèmes d'embouage ou à d'autres problèmes (percement de radiateurs, dysfonctionnement de robinetteries thermostatiques, ...) malgré un nettoyage "parfait" et la présence d'un inhibiteur de corrosion qui lui aussi de peut pas tout !

Enfin il faut bien être conscient d'une chose : tout ces problèmes d'embouage "importants" sont apparus avec l'utilisation ces dernières années de matériaux synthétiques (PER) sans BAO, de radiateurs acier de piètre qualité, de mélange de matériaux sans protection, d'installation glycolées sans surveillance de l'eau, de logement avec PCBT et un ou deux malheureux sèche-serviettes en acier qui vont "nourrir" l'envie de corrosion de l'eau ... et c'est tout le problème maintenant d'expliquer cela aux consommateurs qui n'était pas forcément habitué à cela avec de vieilles installations ...

Il convient maintenant de contrôler/analyser régulièrement son eau de chauffage notamment surtout avec des typologies d'installations à risque !

Bien cordialement,
Jean

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 03/04/2017 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour Monsieur, votre installateur n'est pas responsable, par contre il a l'obligation de conseil.
je pense que votre PER si il c'est bouché, c'est qu'il est en tout petit Ø.
Avec une pompe à désembouer Rothenberger, on s'en sort toujours radia par radia et tube par tube, éventuellement en inversant le sens.
du radia vers la nourrice, avec si besoin une aiguille d'électricien pour déboucher, et l'aide de la pression de l'eau de la ville.
c'est bien rare qu'il ne vous débouche pas tout, comptez 2 tech pour 4 radia en une 1/2 journes.
si un radia n'est pas débouché, vous n'aurez qu'un ou 2 radia à reprendre.
Bon courage Frédéric .

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !